faq - conseils

Prix / Tarification

Les tarifs concernant le contrôle technique ne sont pas réglementés en France. Chaque membre du réseau AUTOSUR est une entité juridiquement indépendante, qui fixe librement ses prix.

Le prix d’un contrôle technique varie en fonction du type du véhicule, du type de motorisation et de la localisation du centre. Une contre-visite suite à un contrôle technique fait l’objet d’une tarification moins élevée du fait de la nature même du contrôle.

En rejoignant le réseau AUTOSUR, nos affiliés s’engagent sur une transparence et une lisibilité de leurs prix, leur permettant d’offrir un service de qualité et un ensemble de conseils pour la bonne maintenance et la sécurité de votre véhicule.

De plus, ils vous proposeront régulièrement des offres ciblées, des remises et réductions sur votre contrôle technique au travers de leurs campagnes de fidélisation. Certains centres vous donneront satisfaction avec une offre forfaitisé (ex : contrôle technique avec contre-visite gratuite).

Contacter votre centre AUTOSUR, il saura répondre à vos attentes notamment pour un contrôle technique avec ou sans rendez-vous.

Echéances et validité de votre contrôle technique

La périodicité du contrôle technique est fonction du type de véhicule, de son usage approprié. Vous pouvez vous rendre sur notre module de calcul de la date de passage de votre prochain contrôle technique ou vous connecter directement sur la page dédié aux échéances du contrôle technique par type de véhicule
• Si votre véhicule est de type véhicule léger (moins de 3,5t) et immatriculé depuis moins de 4 ans :
Le contrôle technique doit être effectué dans les 6 mois avant la date anniversaire de la première mise en circulation de votre véhicule. Ensuite, la fréquence du contrôle technique est de 2 ans.
• Si votre véhicule est de type véhicule léger (moins de 3,5t) et immatriculé depuis plus de 4 ans :
Le contrôle technique des voitures d’occasion doit être effectué avant l’échéance de la deuxième année de votre dernier contrôle technique.
Les véhicules utilitaires doivent en plus passer annuellement un contrôle technique pollution.

Concernant les véhicules de plus de 4 ans, le contrôle technique doit être été effectué 6 mois avant la vente. Les véhicules de moins de 4 ans sont dispensés de contrôle technique.

Dès votre retour, vous devez réaliser le contrôle technique de votre véhicule. En effet, la prise de rendez-vous auprès d’un centre de contrôle pour permettra de justifier de votre démarche. De plus, veillez à la garantie assurantielle de votre véhicule. Prenez rdv pour votre contrôle technique !

Il n’y a pas à ce jour de réciprocité entre les différent pays de l’UE au niveau du contrôle technique.

En cas de non-respect des délais règlementaires de passage du contrôle technique, vous encourez une amende pour défaut de contrôle technique (amende de classe IV ; 135€ au 01/01/2015).

Par ailleurs, votre carte grise peut faire l’objet d’une retenue par les forces de l'ordre et vous obligeant à réaliser votre contrôle technique dans un délai maximum de 7 jours. Une fiche de circulation provisoire vous est remise, et qu’il conviendra de produire le jour de votre contrôle technique.

A l’issue de votre contrôle technique, vous devez récupérer votre certificat d’immatriculation en préfecture du lieu de l’infraction constaté avec le procès-verbal de CT qui vous a été remis par le centre de contrôle technique.

Questions techniques

Les dimensions de pneumatiques sont indiquées dans le carnet d’entretien du constructeur lors de la première réception du véhicule. Les manufacturiers (Michelin, Goodyear, Bridgestone, Continental et Pirelli) préconisent aussi les dimensions de pneumatiques adéquates pour chaque véhicule, ces propositions étant également considérées comme conformes. Enfin, le site de la TNPF est une source d’informations que vous pouvez prendre en compte.

L’article R322-8 du Code de la Route s’applique dans le cadre de transformations apportées à un véhicule :

I. - Toute transformation apportée à un véhicule soumis à immatriculation et déjà immatriculé, qu'il s'agisse d'une transformation notable ou de toute autre transformation susceptible de modifier les caractéristiques indiquées sur le certificat d'immatriculation, nécessite la modification de celui-ci. A cet effet, le propriétaire doit adresser au préfet du département de son choix une déclaration accompagnée du certificat d'immatriculation du véhicule dans le mois qui suit la transformation du véhicule. Le propriétaire conserve, s'il existe, le coupon détachable dûment rempli.

II. - Un arrêté du ministre chargé des transports, pris après avis du ministre de l'intérieur, fixe les conditions d'application du présent article.

III. - Le fait, pour tout propriétaire, de ne pas effectuer la déclaration ou de ne pas observer le délai, prévus au présent article, est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

La réponse est affirmative et présente un cas très particulier. Le vendeur doit se rendre auprès des services de la préfecture du lieu de résidence pour effectuer le retrait de la circulation du véhicule.

Procès-verbal

Seul le centre de contrôle technique qui a passé le contrôle technique est habilité à vous fournir le duplicata de contrôle technique en question. En effet, le procès-verbal d’origine est archivé pour une durée minimale de 4 ans (ou 6 ans pour les véhicules de collection).

• En cas de manque de lisibilité de la vignette apposée sur le pare-brise ou de vol de véhicule, il convient de vous adresser à l’OTC qui vous fournira les informations relatives aux contrôles précédents de votre véhicule, ainsi que les coordonnées du centre qui a été chargé de réaliser le dernier contrôle. Cette démarche s’applique aussi pour les vignettes avec ancien format.

Ancien format de vignette contrôle technique ancienne vignette autosur

• Pour les vignettes contrôle technique au format actuel, il est possible de repérer le numéro d'agrément du centre. Alors il vous suffit de le reporter dans l'outil de recherche du site de l’OTC et relever les coordonnées du centre en question. Si votre recherche est infructueuse, cela peut provenir de la perte d’un agrément ou d’une fermeture du centre, auquel cas il vous faut vous adresser à votre préfecture pour connaitre l'adresse d'un éventuel repreneur du centre.

Nouveau format de vignette contrôle technique nouvelle vignette autosur

Ces informations sont accessibles, par une demande écrite et motivée, au Directeur de l’OTC ou par mail en y joignant les pièces suivantes :

- Copie du certificat d'immatriculation à votre nom.
- Copie de votre pièce d'identité.
- Copie d'un justificatif de domicile si les adresses figurant sur le certificat d'immatriculation et sur la pièce d'identité diffèrent.

L’OTC vous fera parvenir par courrier, la liste des centres (avec les coordonnées postales et téléphoniques) ayant effectués les contrôles avec pour chacun d’eux : le résultat du contrôle, sa date de réalisation, le kilométrage relevé et le numéro d’agrément du contrôleur.

Pour consulter les procès-verbaux et les défauts relevés, vous devrez contacter les centres de contrôle concernés. La durée minimale d’archivage des documents est de 4 ans.

Envoi par courrier à l'attention du directeur de l'OTC :
Autodrome de Linas Montlhéry
BP 20212
91311 Montlhéry cedex
Envoi par courrier électronique : info-ct@utac.com

Vendre un véhicule sans contrôle technique expose l’acheteur à certaines déconvenues sur l’état de roulage de ce dernier. L’acheteur doit néanmoins réaliser le contrôle technique du véhicule sans délai pour éviter toute amende. Le procès-verbal reprend notamment les points de contrôle technique soumis à contre-visite, ce qui n’est pas le cas lors d’un achat de voiture d’occasion sans contrôle technique.

Le déroulement du contrôle technique

Nos 881 centres AUTOSUR couvrent tout le territoire français. Il est facile de trouver un centre près de votre domicile ou de votre travail, faite votre choix dans la liste de nos centres de contrôle technique.

La durée d’un contrôle technique est 30 minutes en moyenne et de l’ordre 45 à 60 minutes pour des véhicules spécifiques (type GPL Hybride). Les horaires des centres de contrôle technique sont indiqués sur les sites internet des affiliés.

Généralement ouvert 6 jours sur 7 et de 08 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 18 h 00, vous pouvez identifier les centres ouverts le Samedi grâce à la recherche avancée.

La validité de votre contrôle technique est de 2 ans pour les VL/VUL avec un contrôle pollution tous les ans pour les véhicules utilitaires légers (moins de 3,5t). Les contrôleurs appliquent des standards de contrôles définis par la réglementation en toute objectivité et impartialité. Le procès-verbal entérine la validité du contrôle technique.

Il n’est pas possible techniquement d’immatriculer un véhicule sans avoir un contrôle technique à jour et en cas de perte ou de vol d’une carte de la carte grise, cela se complique.
Néanmoins l’administration a prévu ce cas précis, avec la fiche d’identification du véhicule, précieux sésame pour passer le contrôle technique sans produire la carte grise originale du véhicule.

Pour pallier à cet écueil, il vous faut d’abord procéder à la déposition d’une déclaration de perte ou de vol de votre certificat d’immatriculation auprès des services préfectoraux du lieu de résidence. Si vous résidez sur Paris, le dépôt se fera auprès des services des cartes grises de la préfecture de police ou encore à l’antenne de police administrative de certains arrondissement.

Pour l’obtention de la fiche d’identification du véhicule, il y aura nécessité de produire la déclaration de vol ou de perte, un justificatif de domicile et une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport).

Avec la déclaration de perte ou de vol et la fiche d’identification du véhicule, vous pourrez normalement faire votre contrôle technique, et avec le procès-verbal, il ne restera plus qu’à retourner à la préfecture pour immatriculer votre véhicule.

Les types de contrôle technique

Oui, officiellement il s’appelle selon la réglementation, contrôle volontaire total ou partiel . Vous pouvez selon le type de dysfonctionnement décelé ou afin d’évaluer l’état général du véhicule, demander un contrôle portant sur des organes spécifiques du véhicule ou sur la totalité des points soumis au contrôle technique.

A ce jour, il n’y pas d’obligation de contrôler les émissions de polluants autres que ceux inscrits au contrôle technique actuel. Néanmoins, l’analyse 5 gaz permettra de valider le bon fonctionnement de toute la chaine de dépollution. Depuis Septembre 2015, les véhicules neufs diesel et essence sont soumis à la nouvelle norme d’homologation EURO6.

A partir du 1er janvier 2017, dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, un diagnostic portant sur cinq gaz deviendra obligatoire. A ce jour, les décrets d'application n'ont pas encore été publiés. Ce nouveau point de contrôle visera à analyser, outre le monoxyde de carbone et le niveau d'émission d'hydrocarbures imbrûlés actuels, mais aussi les oxydes d'azote (NOx), de dioxyde de carbone (CO2) et d'oxygène, ainsi que celui des particules fines.

contact autosur